27.03.2020 |
Article factuel

Les associations sportives, des identités locales

Quel impact la fusion des communes du Grand Fribourg aurait-t-elle dans le domaine du sport? Pour répondre à cette question, une séance d’information a eu lieu le mardi 3 mars 2020 au Rural à Givisiez. Elle accueillait les associations et les clubs sportifs du périmètre. Leurs représentants ont eu l’occasion d’écouter le projet dans son ensemble afin de comprendre les enjeux d’un tel changement. Le temps réservé aux questions a, peut-être, réconforté les bénévoles présents. Retour sur les craintes et les conséquences qu’une fusion pourrait engendrer sur l’identité fortement locale des associations et des clubs sportifs.

Fusionner les communes du Grand Fribourg est synonyme de centralisation administrative. Cette conséquence pourrait-elle avoir un impact sur les relations privilégiées entre certains clubs sportifs et les communes? C’est notamment une crainte de Villars Basket. En effet, l’équipe évoluant en ligue nationale B bénéfice d’une étroite collaboration avec la commune de Villars-sur-Glâne en matière de soutien logistique, notamment concernant la location de la halle du Platy.

Pour répondre à cette question, l’Assemblée constitutive prévoit de mettre en place des services pour les sports les plus populaires. Par exemple, les clubs de basketball auront un endroit où adresser leurs requêtes ou leurs suggestions. Cette structure permettrait de ne pas se disperser et garantirait un suivi égal à aujourd’hui. Toutefois, de tels services ne seront pas disponibles pour tous les sports. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne bénéficieront plus de l’appui de la commune. Le service des sports sera en effet toujours compétent pour répondre aux besoins de tous les sports présents sur le territoire du Grand Fribourg.

Un soutien financier maintenu

Les subventions pour les associations locales, sportives et culturelles ne seraient pas supprimées. Le site internet de la fusion du Grand Fribourg le souligne: «Dans son analyse financière et dans ses prévisions budgétaires, l’Assemblée constitutive a maintenu intégralement l’ensemble des subventions actuellement octroyées par les communes du Grand Fribourg aux associations locales, sportives et culturelles».

Par ailleurs, le réseau de transports publics serait grandement modifié pour garantir l’accessibilité à n’importe quel point du réseau urbain en moins de quinze minutes. Les sportifs pourraient ainsi se rendre à leur lieu d’entraînement encore plus facilement. Il est donc important de souligner que la fusion du Grand Fribourg ne changerait en rien l’identité locale des associations et des clubs sportifs. En effet, l’Assemblée constitutive souhaite fusionner les communes, mais en aucun cas les différents acteurs sportifs présents sur le territoire du Grand Fribourg.

 


 

Divers·e·s représentant·e·s de la société civile se sont porté·e·s volontaires pour créer des chroniques sur les histoires, les personnalités et les particularités qui caractérisent leur commune. Au travers de leurs publications, ces personnes externes à l'Assemblée constitutive explorent l’identité du Grand Fribourg. Elles abordent aussi différents sujets en lien avec la fusion des communes.

Vous êtes intéressé·e à rejoindre l’équipe de blogueuses et blogueurs? N’hésitez pas à nous contacter: info@grandfribourg.ch.

Corentin Gex

Etudiant à l’Université de Fribourg, membre du Conseil des jeunes du canton de Fribourg