16.10.2020 |
Reportage

Le Bolze abat la barrière des langues

La fusion projetée ne devrait pas toucher à l’identité de la ville de Fribourg. Elle pourrait même constituer une chance pour la cohabitation entre l’allemand et le français, estime la spécialiste du bolze Fränzi Kern-Egger.

Cet article des Freiburger Nachrichten et signé par Nadja Sutter est mis à disposition du Blog "Parlons d'identité" durant 10 jours. Cliquez sur le lien pour accéder à l'article: https://www.freiburger-nachrichten.ch/grossfreiburg/le-bolze-abat-la-barriere-des-langues


 

Divers·e·s représentant·e·s de la société civile se sont porté·e·s volontaires pour créer des chroniques sur les histoires, les personnalités et les particularités qui caractérisent leur commune. Au travers de leurs publications, ces personnes externes à l'Assemblée constitutive explorent l’identité du Grand Fribourg. Elles abordent aussi différents sujets en lien avec la fusion des communes.

Vous êtes intéressé·e à rejoindre l’équipe de blogueuses et blogueurs? N’hésitez pas à nous contacter: info@grandfribourg.ch.