05.07.2021 |
Opinion

D'une votation à l'autre

Dans les semaines qui ont précédé le vote du 13 juin sur blueFACTORY, il m’est apparu évident que ce dossier s’apparentait à celui de la fusion du Grand Fribourg: pour ces deux objets, ce ne sont pas des partis qui s’affrontent, mais des visions du développement.

D’un côté une grande partie de la population a pour priorité d’inscrire Fribourg dans un avenir désirable, de l’autre, quelques élites politiques incitent une autre partie de la population à la crainte devant le changement et la nouveauté.

Je me suis donc réjoui de bon cœur du oui de la population fribourgeoise à blueFACTORY, le 13 juin, et du vote du Conseil général de Villars-sur-Glâne en faveur de la poursuite du processus de fusion, le 17 juin. Au cœur de l’Eurofoot, ce vote du Conseil général de Villars-sur-Glâne ressemble bien à un match référence pour le Grand Fribourg.

Le 13 juin, l’écart était serré en faveur de blueFACTORY. Mais vous avez sans doute noté que les neuf communes concernées par la fusion ont dit oui. Je veux y voir un signe très positif pour le vote du 26 septembre. La majorité de la population de ces neuf communes veut aller de l’avant.

Cette fusion a toujours été d’une telle évidence pour moi, que j’ai de la peine à comprendre – je dis bien peine à comprendre, pas peine à accepter – les arguments des opposants. La nouvelle ville projetée existe déjà, territorialement. Les habitant-e-s concerné-e-s vivent déjà dans ce territoire unifié. Il ne reste donc qu’à créer une structure administrative correspondant à cette réalité. Ce changement institutionnel est réaliste, pragmatique et porteur d’espoirs pour un développement durable des communes concernées.

Je ne crois pas un instant à la perte de contrôle des habitant-e-s sur les décisions. Ou alors, oui, en cas de fusion, je n’aurai pas le contrôle absolu sur ce qui se passe dans ma commune. Exactement comme aujourd’hui.

Je ne suis pas de ceux qui croient que seules les réflexions tarabiscotées et les casuistiques politiques conduisent au progrès. Avancer avec détermination pour réaliser des visions d’avenir me convient bien. Aucune des craintes soulevées par les opposants ne me fait peur. Je ne vois simplement pas le moindre risque dans ce processus. Donc, en mettant sur la balance les risques de la fusion et ses avantages, la balance ne peut que pencher, toujours, du côté des avantages.

Enfin, je ne peux que m’amuser de celles et ceux qui défendent mordicus que les autorités de la nouvelle commune vont la diriger d’une main de fer sans écouter les populations concernées. Est-il nécessaire de souligner que ce sont les mêmes personnes qui ont gouverné leur propre commune, pendant des années… d’une main de fer?

 

Image:

Carte représentant la distribution des votes à "Oui à Bluefactory" le 13 juin 2021 dans le Grand Fribourg

 


 

Personen aus der Zivilgesellschaft haben sich freiwillig gemeldet, um ihre Geschichten zu erzählen oder über Menschen und Besonderheiten zu berichten, die typisch für ihre Gemeinden sind. In ihren Beiträgen werden sie der Identität von Grossfreiburg auf den Grund gehen. Unter anderem werden sie sich auch mit verschiedenen Themen befassen, die im Zusammenhang mit der Gemeindefusion stehen.

Möchten Sie selber Teil des Blog-Teams werden? Nehmen Sie mit uns Kontakt auf: info@grossfreiburg.ch.

Charly Veuthey

Donc Voilà / Editions faim de siècle, Fribourg