News
26.09.2021 |
Vote consultatif

L’objectif d’un Grand Fribourg à 50'000 habitant·e·s n’est pas atteint

Le bureau de l’Assemblée constitutive du Grand Fribourg prend acte des résultats du vote consultatif sur la poursuite du processus de fusion des communes du Grand Fribourg. Les communes favorables à la poursuite du processus de fusion représentent ensemble une population inférieure à 50'000 habitant·e·s (49'517 habitant·e·s avec Fribourg, Marly et Belfaux). Le seuil de 50'000 habitant·e·s est fixé par la loi sur l’encouragement des fusions de commune dans les articles relatifs au Grand Fribourg. Il reviendra à l’Assemblée constitutive de tirer les conclusions de ce vote, mais on peut d’ores et déjà dire qu’une part importante de la population ne se reconnaît pas dans le cadre proposé, tant du point de vue du périmètre que du contenu du projet en lui-même.

Le bureau de l’Assemblée constitutive du Grand Fribourg prend acte des résultats du vote consultatif sur la poursuite du processus de fusion des communes du Grand Fribourg. De manière générale, il se félicite du large débat qui a eu lieu au sein de la population dans les dernières semaines et se réjouit de la bonne participation atteinte pour ce vote consultatif. Cette participation est supérieure au taux de participation atteint dans toutes les communes lors de l’élection des délégué·e·s de l’Assemblée constitutive, fin 2017. C’est le signe clair que les réflexions de l’Assemblée constitutive et les propositions faites dans le cadre du concept interpellent les citoyennes et les citoyens du Grand Fribourg. Les résultats sont clairs aussi bien dans les communes qui soutiennent le principe de la fusion, que dans les communes qui le rejettent.

Une population de 49'517 habitant·e·s seulement

Dans le détail, le bureau de l’Assemblée constitutive a procédé à une analyse des résultats par commune. Les communes favorables à la poursuite du processus de fusion représentent ensemble une population inférieure à 50'000 habitant·e·s (49'517 habitant·e·s). Le seuil de 50'000 habitant·e·s est fixé par la loi sur l’encouragement des fusions de commune dans les articles relatifs au Grand Fribourg. Il reviendra à l’Assemblée constitutive de tirer les conclusions de ce vote, mais on peut d’ores et déjà dire que la population de nombreuses communes ne se reconnaît pas dans le cadre proposé, tant du point de vue du périmètre que du point de vue du projet en lui-même. Le vote consultatif permet de clarifier ce point essentiel pour les autorités cantonales, qui appellent de leurs vœux le renforcement du centre cantonal, comme pour l’Assemblée constitutive.

Suite des travaux

Les autorités communales disposent maintenant d’un délai d’un mois pour transmettre leur détermination sur la poursuite de la participation de leur commune au projet. L’Assemblée constitutive aura la charge de définir le périmètre définitif du projet d’ici à la fin du mois de novembre. Les décisions se feront à la majorité des deux tiers. L’Assemblée constitutive se prononcera également sur la pertinence de poursuivre le projet sous cette forme ou sous une autre.