News
22.03.2021 |
Rapports & Concept de fusion

Le projet de fusion répond aux fortes attentes des milieux économiques

Le groupe de travail ad hoc Economie a recueilli les nombreuses attentes formulées par les milieux économiques à l’égard de la fusion du Grand Fribourg. Le renforcement du positionnement du centre cantonal à la frontière des langues, la simplification des relations entre la commune et les entreprises et la garantie de l’accessibilité des entreprises grâce au désengorgement du trafic figurent tout en haut de la liste des préoccupations de l’Assemblée constitutive du Grand Fribourg. En particulier, la fusion sera l’occasion de désenchevêtrer le dispositif institutionnel actuel en matière d’aide aux entreprises et de leur offrir un guichet unique, sous la responsabilité d’une personne déléguée au développement économique et chargée de les accompagner dans toutes leurs demandes sur l’ensemble du territoire.

Le groupe de travail (GT) ad hoc Economie a mené neuf séances entre novembre 2020 et mars 2021. Il a consacré cinq réunions à l’audition de 25 représentant·e·s des acteurs économiques actifs sur le territoire du Grand Fribourg(1) , afin de connaître leurs attentes à l’égard de la commune fusionnée.

Pour les petites comme pour les grandes entreprises, il apparaît que les frontières communales du Grand Fribourg ne sont déjà plus déterminantes. Les stratégies commerciales englobent en effet aujourd’hui l’ensemble du périmètre, et se projettent sur le marché cantonal, voire, pour les plus grandes entités, sur le marché suisse et international. Pour les personnes interrogées, la fiscalité des personnes morales est un élément important, mais pas déterminant pour l’implantation des entreprises; d’autres critères en lien avec leur activité commerciale sont perçus comme beaucoup plus décisifs. Le GT constate que le concept de fusion de l’Assemblée constitutive répond à ces attentes, en particulier dans les domaines de la mobilité, des langues et de la simplification des relations entre la commune et les entreprises, ainsi que dans la mise en valeur du potentiel de développement du Grand Fribourg et la création de conditions-cadres favorables à l’économie.

Une force de frappe accrue

Les milieux de l’économie rejoignent l’Assemblée constitutive pour affirmer que la fusion permettra de renforcer la visibilité et le rayonnement du Grand Fribourg. La fusion renforcera la position de la capitale cantonale et du canton au niveau national, mais aussi au niveau international. Le tourisme, l’hôtellerie-restauration et les entreprises tournées vers l’international en profiteront directement. Les autres secteurs en bénéficieront indirectement.

Simplification et harmonisation

Les actrices et acteurs de l’économie attendent aussi une simplification de leurs relations administratives avec la commune politique. De l’horaire d’ouverture des commerces aux diverses réglementations dans le domaine des taxes et des déchets, la fusion apportera avec elle une forte simplification pour les entreprises – comme pour les personnes privées. L’harmonisation des pratiques prévues par le concept de fusion du Grand Fribourg est perçue comme un atout, comme la professionnalisation des services.

Un guichet unique pour les entreprises

Confrontées à une pluralité d’interlocuteurs institutionnels actuellement, les entreprises appellent de leurs vœux la création d’un guichet unique pour les soutenir dans leurs démarches. Ce point de contact aura pour vocation de recueillir toutes les demandes des entreprises, et d’assurer le suivi des dossiers par les différents services compétents. Qu’il s’agisse d’une mise à l’enquête, de la recherche de nouveaux locaux ou de solutions énergétiques, les entreprises ont besoin d’une personne capable de faciliter leurs démarches à tous les niveaux et sur l’ensemble du territoire. Le GT ad hoc Economie se positionne en faveur de la création d’un poste de délégué·e au développement économique sur le modèle de la commune de Fribourg, qui est cité en exemple par les personnes auditionnées.

Garantir l’accessibilité des entreprises

Les représentant·e·s de l’économie placent aussi des attentes élevées en matière de mobilité. La commune fusionnée est une opportunité de mieux relever ce défi, sur l’ensemble du territoire. Il s’agit, d'une part, de garantir l’accès de la clientèle aux entreprises et, d'autre part, de permettre à celles-ci d'aller vers leur clientèle. L’offensive dans la mobilité proposée par l’Assemblée constitutive va clairement dans ce sens. Le concept prévoit de développer l’attractivité de la mobilité douce et des transports publics, tout en préservant l’efficacité des autres modes de transports, en particulier pour l’économie.

Les langues: un plus!

Les personnes interrogées sont unanimes pour dire que la commune fusionnée doit valoriser son positionnement à la frontière des langues. Les initiatives visant à renforcer les compétences linguistiques des habitant·e·s incitent les employeurs à s’intéresser à la main-d’œuvre locale. Ce positionnement est en outre perçu comme un atout pour attirer et retenir des touristes, des étudiant·e·s et des entreprises.

Fort potentiel de développement

Le Grand Fribourg recèle également un fort potentiel de développement économique et de création d’emplois, puisqu’il abrite de nombreux sites d’importance cantonale. La commune fusionnée offre un terreau fertile pour stimuler la création de petites entreprises et de start up, mais aussi pour soutenir l’implantation de grandes entreprises. Grâce à la fusion, les différents sites ne se retrouveront pas en concurrence, mais en synergie. Chaque nouvelle implantation d’entreprise profitera à l’ensemble de la population et chaque départ sera moins dommageable à la collectivité.

La commune comme facilitatrice

Pour le GT ad hoc Economie, la commune fusionnée est appelée à jouer un rôle de facilitatrice pour les entreprises. La mise en place d’un guichet unique offrant un service transversal aux entreprises est un outil incontournable. La généralisation des bonnes pratiques prévue par le concept de fusion permettrait d’étendre le champ d’action d’Effort Fribourg SA, active dans le micro-crédit pour les entreprises, à l’ensemble du périmètre. Le Grand Fribourg est aussi appelé à travailler sur les conditions-cadres, notamment en matière d’aménagement de l’espace public, de travail flexible et de qualité des services.

 

Informations complémentaires:

 

(1) Organisations consultées: Association fribourgeoise du commerce, de l'artisanat et des services, Association des intérêts des commerçants et des artisans des quartiers de la Basse-Ville de Fribourg, Association des commerçants de la Rue de Lausanne et du quartier du Bourg, Association des intérêts de la Rue de Romont et des rues adjacentes, Association des Commerçants, Artisans et Industriels de Pérolles, Association Fribourg Centre, Association des indépendants, commerçants et artisans de Belfaux, Association des commerçants et artisans d'Avry-Bourg, Gastro Fribourg, Fribourg Hotels, Fribourg Tourisme, Forum Fribourg, TRADE Fribourg, Association des entreprises de Moncor, Marly Innovation Center, blueFACTORY, Association des entreprises de Givisiez et de Corminboeuf, Chambre de commerce et d'industrie du canton de Fribourg, Promotions économiques de l'Agglomération et du canton de Fribourg, Développement économique de la Ville de Fribourg, FriUp.